jeudi
3
mai
Cie Auguste-Bienvenue

M.270 - Floirac
20h30 - durée : 50 min
Tarif plein : 14 € / tarif plein Floirac : 8€ / tarif réduit : 6€
 

Vingt ans après voir fondé sa propre compagnie de danse avec Auguste Ouédraogo, Bienvenue Bazié, danseur Burkinabès installé à Bordeaux, revient sur un moment crucial : celui où il a choisi de faire de la danse, son métier. Il a repris le chemin du Burkina Faso, filmé ses parents, qui, à l’époque de ses 14 ans voyaient d’un assez mauvais œil sa vocation artistique et son engagement dans la compagnie le Bourgeon du Burkina. Pourtant c’est bien son père, qui l’a poussé sur la première fois sur une scène. Et les berceuses de sa mère qui lui ont transmis les prémisses du mouvement.
Mais voilà, s’ils n’ont pas dit un non catégorique, ils ont du affronter l’opprobre d’une société où «faire l’artiste», c’est faire preuve d’oisiveté et risquer l’échec social. Avec le recul Bienvenue Bazié sait qu’il a eu raison de persévérer, de renoncer à la comptabilité pour danser, entre Bordeaux et Ouagadougou. Mais comment ses parents regardent-ils ce choix, aujourd’hui? Quels étaient leurs rêves et leurs espoirs? La réponse est dans Peubléto, solo auto-biographique qui parle d’un sujet universel : la détermination du choix de vie à l’adolescence. Les vidéos documentaires de Grégory Hiétin, les berceuses de la mère, le poème-récital écrit du père, dialoguent avec le corps mouvant du fils.

Bienvenue Bazié puise dans leurs paroles et leurs gestes le sens de son écriture chorégraphique. Cette confrontation des mondes, des époques et des médiums sonne comme une danse de la remémoration et de la reconnaissance. Une affirmation de soi pleine et assumée, 25 ans après. 

Chorégraphe – interprète : Bienvenue Bazie
Assistant chorégraphe : Auguste Ouédraogo
Compositeur musical : Adama Kouanda
Vidéaste : Grégory Hiétin
Scénographe : Marc Valladon
Créateur lumière : Fabrice Barbotin

En partenariat avec la M.270 et la ville de Floirac