#12 – mai 2021

Saisir le mouvement
Liée à la graphie, au mode de représentation, à quelque chose qui s’écrit, qui se note, qui se dessine, qui se trace et qui se symbolise, la danse « partitionnelle » s’arme de principes de compositions pour écrire le mouvement. Par la recherche, elle développe les fondements nécessaires pour créer une architecture chorégraphique. La danse partitionnelle, forte de sa dimension collective, permet une relation entre l’auteur et l’interprète, par une forme de coopération dans le travail artistique. Instructions, Tasks, Partitions… ces outils calligraphiques permettent d’inclurent d’autres champs disciplinaires dans la composition de la danse. Plus qu’une performance, cette forme artistique crée du sens et un terrain de jeu avec les spectateur.trice.s, par l’écriture, la lecture.
Ce mois-ci dans Danse on air, découvrez une playlist vidéo danses et musiques partitionnelles, ainsi qu’une présentation de l’ouvrage Chorégraphier la danse par les autrices : Yvane Chapuis, Myriam Gourfink et Julie Perrin. Jetez un coup d’œil à une sélection de ressources documentaires du CN D sur les systèmes de notation en danse. Dans l’Objet de danse #3, en trois épisodes, pénétrez dans les univers artistiques de David Chiesa, de Philipp Enders et de Candice Thomann qui y révèlent leur rapport à la partition. Explorez la plateforme DanceNote et, ce mois encore, pratiquez le Qi Gong en compagnie de Grégory Guillou-Montean.

• ven. 7 mai 18h :

Comment écrire la danse ? Une petite histoire de la partition en danse

Comment peut-on écrire ce que l’on voit ? Tout comme la musique, la danse aussi a son propre langage d’écriture et de partition. Qu’est-ce que la notation Benesh ? Et la méthode Laban ? Ces systèmes de notations ont été inventé au XXème siècle pour noter non seulement la danse, mais aussi retranscrire tout le mouvement. Cette courte vidéo réalisée par Le Monde, nous permet d’introduire le thème de la danse partitionnelle en image et en corps.

Visuel extrait de la vidéo Comment écrire la danse- Le Monde

• lun. 10 mai 18h :

Playlist vidéo danse musique et partition

Pour bien démarrer la semaine Danse on air vous a concocté une sélection vidéo autour de la partition. À travers l’histoire de la danse et de la musique, découvrez ces artistes qui ont donné accès dans leurs œuvres à l’écriture du mouvement et du son. Une balade dans l’imaginaire et l’outillage de l’artiste.
Vidéos extraites de la plateforme numeridanse.tv
Visuels extraits des vidéos

• mer. 12 mai 13h :

Composer en danse : Rencontre/discussion entre Myriam Gourfink, Yvane Chapuis et Julie Perrin et avec Cédric Chaory

Rendez-vous avec l’artiste Myriam Gourfink, la chercheuse Julie Perrin et l’historienne de l’art Yvane Chapuis. Par l’entremise de Cédric Chaory, journaliste indépendant, cette interview est consacrée à la présentation de l’ouvrage Composer en danse – Un vocabulaire des opérations et des pratiquesPresses du Réel, jan.2020, qui analyse la pratique de composition d’une dizaine de chorégraphes contemporain·e·s. Les trois autrices présentent la genèse du projet et racontent leur processus de co-écriture dans l’analyse des œuvres et des pratiques chorégraphiques.

>Interview mise en ligne sur Danse on air le 12 mai

Visuel couverture du livre Composer en danse – Un vocabulaire des opérations et des pratiques – Presses du Réel

• jeu. 13 mai 20h

Objet de danse #3 épisode 1 : Quelques réflexions sur la partition chorégraphique par Philipp Enders

Ce mois-ci, Danse on air invite trois artistes à créer un objet filmique autour de leurs pratiques artistiques respectives : la danse, la musique et les arts visuels, et du lien qu’ils décèlent entre la partition et leur écriture dans leurs esthétiques respectives.
Philipp Enders est un artiste multidisciplinaire, chorégraphe danseur, compositeur et plasticien. Ici il utilise l’outil de la partition pour montrer les liens qu’il crée entre différents supports artistiques. À travers un jeu de superposition des couches, il explore les possibles dans la transposition des médiums. Un moyen de traduire la multiplicité des formes que peut prendre la partition en danse.
Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du programme de culture chorégraphique en ligne Danse on air

>Vidéo mise en ligne le 13 mai sur danseonair.org

Visuel © Philipp Enders

• lun 17 mai 18h :

Dis-moi, Question-réponse avec Orianne Vilmer autour de la plateforme DanceNote

Dans le cadre de Danse on air, Marcela Santander Corvalan s’est entretenue avec Cheril Linett, autrice chilienne du projet de performance féministe dissident La Yeguada Latinoamericana. Dans la rue, sur des places, lors de manifestations elle regroupe des femmes, des trans le temps d’une action, une queue de cheval entre les jambes. Elles ont parlé de son travail, du Chili, des révoltes et de comment un projet de performance devient une lutte politique et sensible au quotidien.
> Article publié le 22 avril
Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du projet de culture chorégraphique en ligne Danse on air

 

• jeu 20 mai 20h :

Objet de danse #3 épisode 2 : Canicule par David Chiesa

Ce mois-ci, Danse on air invite trois artistes à créer un objet filmique autour de leurs pratiques artistiques respectives : la danse, la musique et les arts visuels, et du lien qu’ils décèlent entre la partition et leur écriture dans leurs esthétiques respectives.

David Chiesa est un musicien basé à Bordeaux et présent sur la scène internationale des musiques expérimentales. Sa pratique sonore s’appuie sur l’improvisation et l’articulation avec d’autres pratiques artistiques, danse, poésie, cinéma, lumière… En 2012 pour Le UN (ensemble musical), il imagine un système de notation qui adapte le vocabulaire issu du solfège « classique » par des codes graphiques et un chronomètre. Ce dispositif permet à plusieurs musicien·nes de jouer une musique d’orchestre tout en ayant la possibilité d’interpréter les signes. Une expérience collective et personnelle de la musique !

Pour cet Objet de danse, David Chiesa présente une de ses partitions, interprétée par Le UN. En activant sondispositif de notation, il propose un agencement du son dans le temps permettant d’entendre et dvoir passer les évènements sonores de manière simultané.En 2017, la chorégraphe Dina Khuseyn s’est appropriée cette même partition et a demandée à des danseur.ses de l’interpréter. Il n’existe malheureusement pas d’archives vidéo de cette expérience qui ne demande qu’à être renouvelée !

Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du projet de culture chorégraphique en ligne Danse on air

Vidéo mise en ligne le 20 mai

visuel ©David Chiesa – Le UN

• lun. 24 mai 18h :

Coup d’œil dans les archives du CN D

« Dessins, croquis, notes descriptives, mots isolés, tracés, plans, grilles ». Les façons de transcrire la pensée en mouvement et les formes que peuvent prendre une partition en danse sont multiples. Pour en apprendre davantage sur la partition en danse, plongez dans une sélection de ressources documentaires autour des systèmes de notation du mouvement du fonds d’archives de la médiathèque du Centre national de la danse (CN D).
•  À travers des interventions de spécialistes, des séries de documents anciens, des notes de synthèses, des sites spécialisés, les différents systèmes de notations sont développés et illustrés, de la notation Feuillet à la cinétographie Laban.
• Jusqu’au XIXe siècle, la danse s’appuie sur un répertoire de pas et de figures avec lequel la danse moderne rompt au XXe siècle. Les chorégraphes cherchent alors à forger leur propre langage. Ce dossier explore l’outillage chorégraphique de l’artiste et les formes de notations personnelles au mouvement et au différents temps de la danse (processus de composition, mémoire d’une chorégraphie, moment de répétition, etc.)

Visuel : Manuel complet de la danse – première planche dépliante © Médiathèque du CND

• jeu. 27 mai 20h :

Objet de danse #3 épisode 3 : Noter un mouvement, ça veut dire quoi ? par Candice Thomann

Ce mois-ci, Danse on air invite trois artistes à créer un objet filmique autour de leurs pratiques artistiques respectives : la danse, la musique et les arts visuels, et du lien qu’ils décèlent entre la partition,et leur écriture dans leurs esthétiques respectives.
Candice Thomann est notatrice du mouvement LABAN, interprète et professeure de danse contemporaine à Bordeaux. En s’appuyant sur sa partition du solo de Jean Cébron, elle parle ici du travail de notatrice, de la responsabilité du·de la notateur·ice lorsqu’iel débute l’écriture d’une pièce chorégraphique, du travail de recherche dans le dossier de partition. Entre protocole, mouvement, dessin et rapport à l’écriture, elle questionne la notation en danse et le fait de traduire le mouvement en mots et en notes.
Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du programme de culture chorégraphique en ligne Danse on air
>Vidéo mise en ligne le 27 mai

 

visuel ©Hubert Bourgès

Et, aussi, un peu tous les jours

Les conseils de la libraire

dim. 9 mai, dim. 16 mai et lun 31 mai à 18h

Qi Gong, cours en ligne  par  Gregory Guillou-Montean

Marcela Santander Corvalan, artiste associée à la Manufacture, vous invite à participer avec le groupe de recherche « L’écoute du vivant » à une pratique hebdomadaire de Qi Gong animée par Gregory Guillou-Montean, spécialiste en ostéopathie biodynamique, en acupuncture et praticien et thérapeute en Qi Gong médicale.
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892

#11 – avril 2021

Fais pas genre !
Facteur d’inégalités sociales, le genre n’en finit pas de diviser, mais les militant.e.s ne lâchent rien. Liberté, égalité, sororité ! Les féministes actuel.les investissent l’espace public, les réseaux sociaux et le monde de l’Art. Aujourd’hui, iels s’affranchissent des représentations traditionnelles, déconstruisent et croisent les trajectoires en adoptant des perspectives intersectionnelles et décoloniales à travers lesquelles convergent différentes problématiques et enjeux sociaux.
Dans le champ de la création artistique, la danse et la performance forment des médiums de réflexion qui questionnent le regard porté sur les corps féminins au fur et à mesure des siècles et sur la place que les femmes occupent ou tendent à occuper dans la société actuelle. Ces objets de création deviennent alors eux-mêmes de véritables outils de militantisme et des moyens pour les femmes de se réapproprier l’espace dont elles furent destituées/privées trop longtemps.
Ce mois-ci, Danse on air, propose un regard pluriel sur les pensées féministes et donne la parole aux femmes. Danseuses, chorégraphes, chercheures, activistes, engagées, elles sont déterminées à se faire entendre et voir.

• mar. 6 avril 18h :

Sélection audio/vidéo autour de danse et féminisme

Pour bien commencer ce mois d’avril Danse on air vous a concocté une sélection à VOIR & ÉCOUTER autour de la danse et de l’engagement féministe.

Vous y découvrirez des images de La Ribot, eet Nora Chipaumire, une conférence sur danse et féminisme, une interview de Maud Le Pladec et une chanson de Princess Nokia

Visuels extraits des différents médias

• jeu. 8 avril 20h :

Féminisme et art – ces femmes qui bouleversent les codes – TWIST – l’hebdomadaire culturel d’ARTE  

TWIST est un hebdomadaire culturel de la chaîne ARTE. Chaque semaine, l’émission rencontre les créateur·ices d’une métropole européenne et suscite des débats autour de questions liées à l’actualité. Cette vidéo porte un regard sur la création artistique actuelle dans une perspective féministe de l’art. On y découvre femmes artistes, militantes et activistes, qui dénoncent les violences faites aux femmes, questionnent le genre, le milieu culturel et la place qu’on y laisse aux femmes. Ensemble, elles participent à rendre perceptible le contexte social et travaillent à déconstruire les inégalités.

 *Attention vidéo disponible jusqu’au 28 mai 2021*

Visuel extrait de la vidéo

• lun. 12 avril 13h :

Entretien avec Nora Chipaumire par Marisa Hayes, Repères cahier de danse, n°43, 2019/2

Nora Chipaumire est une chorégraphe et interprète résidant à New York. Son travail se concentre sur des questionnements autour des stéréotypes raciaux et de genre. Dans une approche décoloniale, elle s’attaque aux stéréotypes sur l’Afrique et sur la représentation du corps noir dans l’art et l’esthétique de ces dernières années. Dans cet article composé par Marisa Hayes, rédactrice en cheffe de la revue Repères, cahier de danse, l’artiste discute de son engagement à travers ses œuvres et aborde une réflexion sur l’hégémonie oppressive occidentale par rapport au travail des artistes africain·es et des institutions culturelles.

Visuel de la revue – Photo ©IanDouglas

• mer. 14 avril 19h

Débat – Les femmes : représentations et trajectoires dans la danse, Canal en ligne / CND

Débat et réflexion au Centre National de la Danse autour de la position d’artiste femme, entre trajectoire personnelle et représentation collective. La discussion rassemble notre artiste associée Marcela Santander Corvalán, Elizabeth Claire, historienne et chargée de recherche au CNRS, EHESS-CRH et Lenio Kaklea, danseuse, chorégraphe et écrivaine sur la représentation des femmes dans le secteur chorégraphique. Le tout modéré par Cécile Hamon, directrice de projet des États généraux et autrice du rapport sur l’égalité femmes – hommes dans le spectacle vivant en 2016.

Visuel extrait de la vidéo

• jeu. 22 avril 18h :

Archives en mouvement de Marcela Santander Corvalán

Dans le cadre de Danse on air, Marcela Santander Corvalan s’est entretenue avec Cheril Linett, autrice chilienne du projet de performance féministe dissident La Yeguada Latinoamericana. Dans la rue, sur des places, lors de manifestations elle regroupe des femmes, des trans le temps d’une action, une queue de cheval entre les jambes. Elles ont parlé de son travail, du Chili, des révoltes et de comment un projet de performance devient une lutte politique et sensible au quotidien.
> Article publié le 22 avril
Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du projet de culture chorégraphique en ligne Danse on air

 

Visuel extrait de la vidéo
Chilean Women Fightings – At the origins of patriarchy

> Pour aller plus loin sur ce thème
Chilean Women Fightings – At the origins of patriarchy –  épisode 1 / épisode 2 / épisode 3 (vous pouvez paramétrer le lecteur Youtube pour obtenir les sous-titres français)

 

• ven. 23 avril 20h :

Bonus : Cœur de Marcela Santander Corvalán

Marcela Santander Corvalan a souhaité partager avec vous son coup de cœur pour une artiste à qui la question du genre tient particulièrement à cœur : Phia Ménard. Elle vous propose de visionner un extrait de Saison sèche, « dernière pièce pour faire effondrer la maison du patriarche”, dans laquelle sept interprètes féminines accomplissent un rituel de combat poétique autour des normes pour s’affranchir des normes de genre et revendiquer la liberté des identités.

Photo Jean-Luc Beaujault

• jeu. 29 avril 20h :

Causerie #3 Corps, genres et politique. La danse sous le prisme de l’écoféminisme

Cette semaine, c’est le retour des  Causeries sur Danse on air !

Les causeries sont des conversations entre personnes inspirantes, artistes,  chercheur·es,  hilosophes… – une invitation à échanger  et  porter un  regard sur une thématique. Pour cette 3ème édition, nous sommes  ravi·e·s  d’accueillir : la chorégraphe et performeuse et chercheure Cécile Proust , l’artiste chorégraphique Nina Santes, la plasticienne et performeuse Sarah Trouche ainsi que Hortense Belhôte, performeuse et professeure d’histoire de l’art, qui animera la discussion autour de la notion d’écoféminisme dans les performances artistiques et des enjeux politiques dans la construction des corps et des genres.
> Vidéo mise en ligne le 29 avril
Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du projet de culture chorégraphique en ligne Danse on air

 

• ven. 30 avril 20h :

Les développés – Podcast chorégraphique  – épisode #10 : quand bien même

Les développés sont une série de podcasts de quelques minutes, imaginée au  gré  de la saison par La Manufacture CDCN. De près ou de loin, ces chroniques nous parlent de danse. Au fur et à mesure se dessine une approche hétéroclite en plein champ chorégraphique.

Retrouvez ce  vendredi  le développé n° 11 :   quand bien même

> podcast mis en ligne le 30 avril dans la radio manufacture

 

Et, aussi, un peu tous les jours

Les conseils de la libraire

dim. 4 avril, dim. 18 avril et dim. 25 avril à 18h

Qi Gong, cours en ligne  par  Gregory Guillou-Montean

Marcela Santander Corvalan, artiste associée à la Manufacture, vous invite à participer avec le groupe de recherche « L’écoute du vivant » à une pratique hebdomadaire de Qi Gong animée par Gregory Guillou-Montean, spécialiste en ostéopathie biodynamique, en acupuncture et praticien et thérapeute en Qi Gong médicale.
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892

#10 – mars 2021

Danse on air se met à nu
La nudité, révélatrice de la condition humaine, dénominateur commun du vivant, figure la chose qui nous unit. Le corps – déshabillé de tous ses artefacts et marqueurs sociaux – est aussi objet central du champ chorégraphique, et de tout temps mis en scène dans l’œuvre. Instrument tantôt de l’art légitime ou de la contre-culture, son usage est d’autant plus puissant et transgressif quand il jaillit au plus près de la spectatrice ou du spectateur. Isolés ou massés, les corps, ainsi exposés, en contre point de celui qui regarde, produisent un trouble…
Quels usages esthétiques, politiques, narratifs, provocateurs, revendicatifs, etc., font les artistes du nu dans leur art ? Découvrez-le au menu de l’agenda de Danse on air que vous propose la Manufacture CDCN ce mois-ci. Regardez, écoutez, lisez-les !

• mar. 9 mars 19h :

La nudité, émissions en 5 volets par Marie Richeux, sur France Culture  

Sur France Culture, en 2013 dans Pas la peine de crier, l’écrivaine, Marie Richeux, proposait une semaine thématique en 5 volets autour de la question de la nudité. On y parlait d’usage politique et militant de la nudité, de peinture où le nu « fait tradition », de nu sur scène du côté du spectacle vivant, de religion et dénuement et enfin de nu sonore et musical. Beau programme  que l’on vous invite à (ré)écouter !

• ven 12 mars 18h :

Paroles de chorégraphes : regards croisés sur la nudité en danse de Wilson Le Personnic  

Dans cet article commandé par la Manufacture CDCN, Wilson Le Personnic dresse une brève étude non exhaustive de différentes approches de la nudité en danse et donne la parole à plusieurs chorégraphes (Gaëlle Bourges, Tatiana Julien, Lia Rodrigues, Marcelo Evelin, Doris Uhlich, Franck Apertet, Anne Collod) dont les œuvres mettent en scène des groupes d’interprètes nu.e.s. La diversité de ces témoignages offre un aperçu des multiples typologies du corps nu en danse.

Article mis en ligne le 12 mars

photo 7 Pleasures ©Marc Coudrais

lun. 15 mars 19h :

Le corps dévoilé. Questions autour de la nudité en danse, Alexia Psarolis, Nouvelle de danse, N°64

La nudité questionne, crée le trouble et place le·la regardeur·se dans l’inconfort – elle choque  ? Dans ce dossier thématique du n°64 de la revue Nouvelle de danse autour de la nudité en danse, l’autrice Alexia Psarolis questionne les frontières entre nudité, intimité, érotisme et obscénité. Au programme : entretien avec le chercheur en esthétique, danseur et chorégraphe Roland Huesca et ses « nudités plurielle s» ; les démarches artistiques de Maria Clara Villa Lobos et Ayelen Parolin sur la nudité animale ; la peau et le corps-à-corps féminin autour de la création Lâche de  l’artiste Mélanie Perrier et pour finir, un texte qui questionne l’aspect choquant et subversif de la nudité.

photo MCVL Mas-Sacre © S. magnone

ven. 19 mars 20h

Les développés – Podcast chorégraphique de La Manufacture – Épisode #9 : cave carnem !

Les développés sont une série de podcasts de quelques minutes imaginée au gré de la saison par La Manufacture CDCN. De près ou de loin, ces chroniques nous parlent de danse. Au fur et à mesure se dessine une approche hétéroclite en plein champ chorégraphique.

Découvrez le Développé #9: cave carnem !
Podcast mis en ligne le 19 mars

• lun. 22 mars 20h :

Merci de ne pas toucher  ! d’Hortense Belhôte 

C’est dans une laverie ou sur un terrain de foot qu’Hortense, prof d’histoire de l’art atypique, explique quelques-uns des « chefs d’œuvre » de la peinture classique européenne et en dévoile la puissance érotique. Les « grands maîtres » n’ont qu’à bien se tenir car ici on touche à tout, le quotidien devient un musée vivant et le passé s’incarne dans les corps d’aujourd’hui. Produit par la chaîne ARTE Créative rubrique Culture et Pop.

Visuel ©Arte

• mar. 23 mars 19h :

Bonus ! Coup d’œil sur la Ribot

Maria Ribot aurait dû fouler le plateau de la Manufacture en ce mois de mars, avec sa complice Mathilde Monnier et leur collaborateur d’écriture Tiago Rodrigues, pour y jouer Please, Please, Please*. La Ribot, en performeuse invétérée joue de son corps, pour critiquer de manière récurrente la marchandisation qui en est faite aujourd’hui. Dans Distinguished Hits, elle en dévoile toutes les parcelles, l’effeuille avec humour et délicatesse, le mêle au public recouvert de pigment de manière signifiante… Petit coup d’œil sur cette performance filmée au CN D en 2016.

*Please, Please, Please devait être joué en décembre à La Manufacure, en partenariat avec le TnBA, les représentations sont reportées en 2021, plus d’infos à venir

Visuel © extrait vidéo numéridanse Distinguished Hits CN D – Centre national de la danse / 2016-

• ven. 26 mars 20h :

Objet de danse #2 : Sylvain Riéjou et le nu

Avec les Objets de danse, La Manufacture CDCN invite un.e artiste à créer une courte vidéo sur un sujet qui l’anime, en rapport avec son univers artistique ou son travail actuel.
Ce mois-ci c’est au tour du chorégraphe Sylvain Riéjou, qui s’appuie sur son dernier solo  Je rentre dans le droit chemin, pièce dans laquelle il explore la question du nu en danse contemporaine. Dans son Objet de danse, il partage les expérimentations qu’il a faites pendant son travail de création, de l’usage de la nudité à travers l’histoire de l’art (peinture, cinéma, littérature, théâtre, etc). Un pan de culture vu par le prisme d’un œil d’artiste.

Vidéo mise en ligne le 26 mars

Et, aussi, un peu tous les jours

Les conseils de la libraire

Pour poursuivre la réflexion, Agnès Benoît, libraire de Books on the move propose une bibliographie non exhaustive sur des artistes ayant un rapport avec la nudité dans leur travail.
chorégraphes et théoricien·ne·s :
Gaëlle Bourges
Performances :

lun. 8 mars , dim. 14 mars & lun. 22 mars 18h :

Qi Gong, cours en ligne  par  Gregory Guillou-Montean

Marcela Santander Corvalan, artiste associée à la Manufacture, vous invite à participer avec le groupe de recherche « L’écoute du vivant » à une pratique hebdomadaire de Qi Gong animée par Gregory Guillou-Montean, spécialiste en ostéopathie biodynamique, en acupuncture et praticien et thérapeute en Qi Gong médicale.
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892

#9 – février 2021

Expression et identités

Quand les créateur.trice.s et chercheur.euse.s d’aujourd’hui posent leur regard sur l’histoire de l’art, ils apportent une perspective neuve sur ce qui est passé mais toujours là, sur un moment ou sur un mouvement.

Danse on air observe et provoque ces différents points de vue sur la danse et son histoire pour la détourner, la copier, la re-créer et la ré-activer, en se servant de la mémoire du corps, de l’hommage et de l’archive pour ré-acter (reenactment) l’œuvre.
Ce mois-ci, Danse on air se penche la danse expressionniste ou « danse d’expression », mouvement politique et artistique apparu au début du 20e siècle après la Première Guerre mondiale. Courant transdisciplinaire aux identités et aux esthétiques multiples, la danse d’expression se construit à partir de la recherche d’un nouveau vocabulaire basé sur l’intériorité et l’incarnation des forces de la nature.

Entre archives historiques, vidéos, podcasts, articles et discussions croisées, observons comment cette écologie actuelle de l’expression produit de nouveaux élans à la création artistique.

Bas les masques ! Il nous tarde…

• lun. 8 février 19h :

Présentation de l’exposition « Traces du sacré – thème : danse sacrée » par Jean Deloisy, commissaire de l’exposition (Centre Pompidou, 2008)

« Le danseur, entre 1905 et 1920 est le premier des artistes (…) capable d’accueillir en lui-même les forces de la nature et de les exprimer dans son corps. »

Découvrez cette courte présentation vidéo de l’exposition par Jean Deloisy ; il s’appuie sur un extrait de Hexentanz [Danse de la sorcière] de Mary Wigman (1929), montre les forces qui rentrent en elle, son visage impassible, car c’est un masque blanc, rappelle la singularité de cette chorégraphe et l’influence de sa danse sur les autres arts !

• mer. 10 février 9h :

Une sorcière en cache une autre, par Isabelle  Launey

Sur quelques usages d’un film en danse : de  Hexentanz  de Mary Wigman à  Écran somnambule  de Latifa  Laâbissi 
Comment des danseur·seuse·s d’aujourd’hui peuvent-il·elle·s se saisir d’une danse passée ? C’est la question de la transmission que pose Isabelle Launey dans son article, Une sorcière en cache une autre, extrait du n°30 de la revue Repères, cahier de danse en se penchant sur la façon dont la danseuse et chorégraphe Latifa Laâbissi s’est emparée de la Danse de la sorcière de Mary Wigman pour la transformer, la citer et la « copier ». Car, Mary Wigman avait une position radicale concernant la reprise de ses œuvres. Refusant de transmettre ses soli à d’autres et de constituer un répertoire susceptible d’être repris, elle s’attacha en revanche au développement des conditions permettant à chacun·e de créer ses propres danses : l’école de danse d’expression.
• lire l’article initialement publié dans Repères, cahier de danse n°30, Sorcières, éditeur : La Briqueterie / CDCN Val-de-Marne (www.labriqueterie.com)
• puis visionner une sélection de chorégraphies contemporaines sur la Danse de la sorcière (liens sur la page de Danse on air )

 

ven. 12 février 18h :

Objet de danse #1 : Éloïse Deschemin & le Bauhaus

 

Dans les années 20, au lendemain de la Première Guerre mondiale, nait en Allemagne le Bauhaus, une école d’arts appliqués et d’architecture qui devient rapidement courant artistique. Le créateur protéiforme Oskar Schlemmer en fait partie, et s’attache lui aussi à retrouver le « sens intérieur » du mouvement, habille ses danseurs de costumes abstraits, aux formes géométriques, mettant en évidence le mouvement lui-même et non l’interprète. Découvrez une histoire du Bauhaus racontée spécialement pour Danse on air, avec un grain d’humour et une part d’autodérision par Éloïse Deschemin, chorégraphe de la compagnie EALP !
Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du projet de culture chorégraphique en ligne Danse on air.

Vidéo en ligne le 12 février à 18h !

lun. 15 février  à 18 h

Sélection de vidéos autour de la danse expressionniste (Numéridanse)

Tranquillement  installé·e.s chez vous, prenez le temps de visionner cette sélection d’extraits vidéo de Numéridanse.tv (la plateforme de la danse) de chorégraphes dans la lignée expressionniste, comme Suzan Linke, Barba Fabián, Martha Graham, Valeska Gert, Karin Waehner et Dore Hoyer.

• mar. 16 février 19h :

Mais qui était Valeska Gert ?

Mais qui était Valeska Gert ? Souvent citée comme danseuse officieuse et subversive de la danse d’expression, Valeska Gert (1892-1978) était actrice, pionnière de la danse moderne et détentrice d’un cabaret berlinois. Très critique de la société bourgeoise, artiste plurielle, ses idées sur l’esthétique de la danse sont encore aujourd’hui novatrices et reprises par les artistes contemporains.
Découvrez le travail de Jule Flierl, artiste allemande qui travaille autour de Valeska Gert, des danses vocales historiques ainsi que de la notion d’archives

Pour en savoir plus sur le travail de Jule Flierl visitez son site

• jeu. 18 février 20h :

Causerie #2 : Expérimentation/ExpressionJean Masse & Marcela Santander Corvalán

À travers deux parcours d’artistes, deux rapports singuliers à l’expressionnisme, observons comment le langage de la danse d’expression suit son temps… Danse on air a initié un savoureux moment d’échange entre Marcela Santander Corvalán, danseuse, artiste associée de la Manufacture CDCN et Jean Masse, danseur, disciple et détenteur des archives de la chorégraphe Karin Waehner, pionnière de la danse moderne en France.

Une rencontre en trois temps, entre archives, transmission dansée, histoire personnelle et histoire de corps !

Une commande de La Manufacture CDCN dans le cadre du projet de culture chorégraphique en ligne Danse on air.

Mise en ligne le 18 février

• lun. 22 février 13h :

Bonus ! matériel de création de la pièce Époque de Volmir Cordeiro & Marcela Santander Corvalán

Pour créer leur pièce Époque*, duo expressionniste qui passe en revue les audaces chorégraphiques de plusieurs femmes du XXe siècle, Volmir Cordeiro et Marcela Santander Corvalán ont constitué un corpus d’écrits de danse de cette époque. Il·elle·s dévoilent un élément de ce corpus : un poème de la danseuse Anita Berber, extrait du recueil The Seven Addictions and Five Professions of Anita Berber, Weimar Berlin’s Priestess of Depravity de Mel Gordon.
Et sur les conseils de Marcela Santander Corvalán, Danse on air vous propose aussi de visionner un extrait de Metropolis de Fritz Lang où l’on peut voir Anita Berber danser !

*Époque devait jouer en janvier dans le cadre de Trente Trente, la représentation est reportée au 18 juin 2021 à La Manufacture CDCN

• mer. 24 février 19h :

Coup d’œil sur le chorégraphe Pol Pi

Pol Pi est un chorégraphe brésilien qui travaille sur les liens entre archives, de mémoire et de genre. Signataire de plusieurs soli comme Ecce (H)omo, élaboré à partir des danses de la chorégraphe expressionniste allemande Dore Hoyer, sa danse s’engage à déconstruire les identités dans une logique d’engagement.

• Voir son solo Ecce (H)omo, en hommage à la chorégraphe Dore Hoyer et sa pièce Afectos Humanos (1962) qui explore en cinq séquences dansées, les cinq émotions majeures (sur Numéridanse)

• Lire une entrevue réalisée par François Maurisse pour le site MaCulture.fr, Paula Pi :  J’ai envie de croire que les œuvres qu’on produit ne nous appartiennent pas  

• ven. 26 février 20h :

Les développés – Podcast chorégraphique de La Manufacture – Épisode #9 : émoticônes

Les développés sont une série de podcasts de quelques minutes imaginée au gré de la saison par La Manufacture CDCN. De près ou de loin, ces chroniques nous parlent de danse. Au fur et à mesure se dessine une approche hétéroclite en plein champ chorégraphique.

Découvrez le Développé #8 : émoticônes
Podcast mis en ligne le 26 février

Et, aussi, un peu tous les jours

Les conseils de la libraire

dim. 14 février & dim. 28 février 18h :

Qi Gong, cours en ligne  par  Gregory Guillou-Montean

Marcela Santander Corvalan, artiste associée à la Manufacture, vous invite à participer avec le groupe de recherche « L’écoute du vivant » à une pratique hebdomadaire de Qi Gong animée par Gregory Guillou-Montean, spécialiste en ostéopathie biodynamique, en acupuncture et praticien et thérapeute en Qi Gong médicale.
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892

jeu. 11 février 19h, jeu. 18 & jeu. 25 février 18h :

# DANSEANDWELLBEING, parce que danser ça permet de s’extraire des conventions et ça fait du bien !

European Dancehouse Network vous a concocté un programme pour l’hiver. Chaque semaine, de novembre 2020 à février 2021, le réseau EDN propose des cours de danse en ligne menés par des artistes associé·e·s. La participation est gratuite et ouverte à tous et toutes, pour tous niveaux ! Mettez-vous en tenue et laissez-vous guider…
profitez-en c’est le dernier mois !
• Jeudi 11 février à 19 h Keren Rosenberg (Dansmakers / ICK Artist Space)
• Jeudi 18 février à 18 h Elena Sgarbossa (CSC Bassano del Grappa)
• Jeudi 25 février à 18 h Wanjiru Kamuyu (CND Paris)
Pour rejoindre les ateliers :
https://us02web.zoom.us/j/89115264972…
Meeting ID : 891 1526 4972

Passcode : 704 645

Pour rejoindre les ateliers :
Meeting ID : 891 1526 4972

Passcode : 704 645

#8 – janvier 2021

Lève-toi. Arrive. Ressens. Mets-toi en mouvement. Marche puis cours. Prends l’espace. Traverse. Saute 1 fois puis 2. Danse. Respire. Relâche. Reprends. Étire et rampe. Relève-toi. Marche encore d’un pas. Reviens. Arrête.
« Tout peut devenir danse » disaient dans les années 60 les artistes de la post-modern dance[1].
Danse on air plonge dans l’univers des danseurs·danseuses et chorégraphes qui, dans les années 1960, ont rejeté les codes de la représentation, de l’esthétique et de la hiérarchisation des corps, pour aller vers une nouvelle approche de la danse et s’affranchir ensemble. Une danse qui revendique une manière d’aborder le mouvement dans une économie du peu. Découvrez comment ce mouvement s’est développé et persiste avec force dans certaines pratiques actuelles. Ce mois-ci, entre pratique et théorie, on dansera aux côtés des danseurs et des danseuses de la Trisha Brown Company, on regardera cette danse quand elle se vit sous le filtre poétique de La Tierce, on conversera avec Simone Forti, on sera transporté·e dans l’histoire orale des archives sonores de la danse postmoderne avec Claude Sorin et bien d’autres encore…
[1]Geisha Fontaine, Les 100 mots de la danse, « Post modern dance », édition Que sais-je?, p. 85

• lun. 18 janvier 13h :

Playlist vidéo Numéridanse autour de la post-modern dance

Tranquillement  installé·e·s  chez vous, découvrez  : Autour de la post-modern dance , une suggestion de playlist de vidéos concoctée par Numéridanse (la plateforme de la danse). À travers le travail d’Anna Halprin,  Trisha Brown, Lucinda Childs, Robert Rauschenberg, John Cage, Merce Cunningham, Nikolaïs Alwin, etc. partez à la rencontre de ces chorégraphes qui ont remis en question les modes de fonctionnement et de création de la danse

• mar. 19 janvier 17h :

Training de Merce Cunningham at home

En hommage au chorégraphe américain Merce Cunningham, la fondation Merce Trust propose chaque soir, du mardi au vendredi sur son compte Instagram, des petits défis chorégraphiques donnés par des anciens danseurs et danseuses de la compagnie Merce Cunningam. Amateur·trice·s comme professionnel·le·s pratiquez les pas de Merce Cunningham chez vous.
Programme diffusé sur IGTV à suivre en direct chaque jour de 17h à 19h heure française (11h-12h à NewYork!)

 

• mer. 20 janvier 19h :

Discussion entre Barbara Delley et Wendy Perron avec Yvonne Rainer (en anglais)

Wendy Perron, danseuse, chorégraphe, enseignante américaine qui a été rédactrice en chef de Dance Magazine, anime une rencontre entre Yvonne Rainer (figure de proue de la danse postmoderniste) et Barbara Dilley, co-fondatrice du Danspace Project, danseuse et performeuse américaine surtout connue pour son travail en tant que membre de la Merce Cunningham Dance Company puis avec le groupe d’improvisation The Grand Union né de la compagnie Yvonne Rainer.
Cette passionnante rencontre s’est déroulée en langue anglaise, et nous prions nos lecteur·trice·s qui ne la parle pas de ne pas nous en tenir rigueur. Pour
ceux·celles qui la lisent mieux, voici la transcription en PDF.
 

Conversation enregistrée dans le cadre de la série Conversations Without Walls, lancé par Danspace Project (en anglais) 

• jeu. 21 janvier 13h :

Dessins de Camille Ulrich / résidence de 22 ACTIONS faire poème – La Tierce

Attaché à une simplicité des formes et des médiums convoqués, ancrant son travail dans l’espace sensible, creusant les gestes anodins pour faire appel aux imaginaires de chacun, le collectif La Tierce présente en ce moment sa nouvelle création 22 ACTIONS faire poème à La Manufacture CDCN à huis clos… En attendant de pouvoir se retrouver dans les salles, découvrez la série de délicieux croquis de création réalisés en novembre dernier par l’artiste Camille Ulrich lors d’une résidence de création à La Place de la Danse – CDCN Toulouse Occitanie !

• lun. 25 janvier 18h :

Entrez en mouvement, autour de la pièce Solo Olos aux côtés de la Trisha Brown Dance Company

Cette année, la Trisha Brown Dance Company a fêté ses 50 années d’existence, en diffusant des performances, projets numériques et entrainements en ligne (covid oblige). En septembre, les abonné·e·s de @trishabrowncompany sur Instagram étaient invité·e·s à créer et publier leurs propres sections de Solo Olos, une danse de 1976 basée sur un ensemble d’instructions donné par la chorégraphe. Ces partitions, toujours disponibles sur le compte instagram de la compagnie permettent à chacun de créer ses propres sections de la pièce. À vous de jouer, depuis votre salon!

👁️ Regarder Solo Olos (Lecture demonstration 1979, audio restoration by Jonah Rosenberg ). 📺

👁️ voir les partitions ↓

• mar. 26 janvier 19h :

Conversation entre Simone Forti et Agnès Benoit (en français)

Discussion entre la danseuse, chorégraphe et actrice du mouvement de la post-modern dance, Simone Forti et Agnès Benoit, fondatrice de la librairie itinérante sur la danse, Books on the Move. Dans un moment qui semble se porter hors du temps, la discussion explore le courant de la post-modern dance à travers quelques instants de la vie et du parcours de Simone Forti, de sa pièce Huddle (1961) et de son propre rapport au mouvement.
Conversation aménagée par Agnès Benoit dans le cadre de Danse on air –
Mise en ligne le 26 janvier
** Merci de ne pas diffuser cette vidéo sans avoir pris contact avec Agnès Benoit. Contenu réservé pour l’usage unique de La Manufacture CDCN-Danse on air et Book on the Move.

• jeu. 28 janvier 19h :

Percevoir la danse comme un tout, par Claude Sorin

Rendre sensible la danse… Dans son texte Claude Sorin (artiste chorégraphe et chercheuse en danse) ré-ouvre la voix des danseurs et des danseuses des années 60 à New-York, aux prémices de la post-modern dance. Retraçant à grands traits les parcours des artistes emblématiques de cette époque, elle fait entendre, par le biais des archives brutes de l’INA et du CN D l’histoire de ce courant artistique majeur. Un régal pour les oreilles !
Article commandé par La Manufacture CDCN dans le cadre de Danse on air
Article mis en ligne le 28 janvier

• ven. 29 janvier 20h :

Les développés – Podcast chorégraphique de La Manufacture – Épisode #8 : Big Bang

Les développés sont une série de podcasts de quelques minutes imaginée au gré de la saison par La Manufacture CDCN. De près ou de loin, ces chroniques nous parlent de danse. Au fur et à mesure se dessine une approche hétéroclite en plein champ chorégraphique.

Découvrez le Développé #8 : Big Bang
Podcast mis en ligne le 29 janvier sur la page de Danse on air et dans Radio Manufacture

Et, aussi, un peu tous les jours

Les conseils de la libraire

dim. 17 janvier 18h & lun 1er février 18h

Et toujours,

Marcela Santander Corvalan, artiste associée à la Manufacture, vous invite à participer avec le groupe de recherche « L’écoute du vivant » à une pratique hebdomadaire de Qi Gong animée par Gregory Guillou-Montean, spécialiste en ostéopathie biodynamique, en acupuncture et praticien et thérapeute en Qi Gong médicale.
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892

dim. 17 janvier 18h & lun 1er février 18h

# DANSEANDWELLBEING, parce que danser ça permet de s’extraire des conventions et ça fait du bien !

European Dancehouse Network vous a concocté un programme pour l’hiver. Chaque semaine, de novembre 2020 à février 2021, le réseau EDN propose des cours de danse en ligne menés par des artistes associé·e·s. La participation est gratuite et ouverte à tous et toutes, pour tous niveaux ! Mettez-vous en tenue et laissez-vous guider…
Cette semaine le cours se passe avec Aifric Ni Chaoimh (Trois C-L)
Pour rejoindre les ateliers :
Meeting ID : 891 1526 4972

Passcode : 704 645

#7 – semaine du 14 – 20 décembre

Pendant ce temps…Danse on air se met au vert 🌿
Alors que la vision romantique entrevoit la nature comme une puissance chaotique, les artistes actuels exposent leur relation à la nature par une appréhension du sensible et par des formes de revendications, à un engagement politique pour le développement durable. Cette semaine, Danse on air se met au vert en revisitant la notion de nature comme geste affirmé à travers différentes propositions artistiques contemporaines. Le monde de l’art nous invite aujourd’hui à repenser notre relation individuelle et collective à la nature. Ainsi cet agenda dessine un chemin entre regard, écoute, lecture et conversations croisées pour nous engager à « habiter autrement la terre ».

• lun. 14 décembre 18h :

Qi Gong, cours en ligne  par  Gregory Guillou-Montean

Marcela Santander Corvalan, artiste associée à la Manufacture, vous invite à participer avec le groupe de recherche « L’écoute du vivant » à une pratique hebdomadaire de Qi Gong animée par Gregory Guillou-Montean, spécialiste en ostéopathie biodynamique, en acupuncture et praticien et thérapeute en Qi Gong médicale.
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892
Durée : environ 1h20/Participation gratuite
Pour rejoindre la séance :
https://us02web.zoom.us/j/2881986892 / ID de réunion : 288 198 6892

• lun. 14 décembre 19h :

Surpris par la nuit – Anna Halprin, pionnière de la Post Moderne Danse, France Culture

Anna Halprin, chorégraphe centenaire américaine, a développé une danse extrêmement novatrice dès les années 1950 avec sa compagnie, le Dancers’ Workshop. Dans cette émission de France Culture de 2005, elle revient sur son travail en relation à la nature ainsi que ses questionnements sur l’environnement naturel et urbain.

• mar. 15 décembre 13h :

Penser avec les pratiques chorégraphiques pour habiter autrement la terre par Joanne Clavel et Camille Noûs, Nouvelle de danse, n° 78

Partant de l’histoire de la danse, Joanne Clavel et Camille Noûs (collectif de chercheur·euse·s) interrogent les manières dont les artistes chorégraphiques d’aujourd’hui commencent à se revendiquer d’un engagement écologique, proposant d’autres façons de penser, de vivre, dans un « faire » à faible empreinte sur les autres vivants.

• mer. 16 décembre 18h :

Danse dehors, sur Numéridanse

Tranquillement installé·e.s chez vous, découvrez Danse dehors, une vidéo proposée par Numéridanse (la plateforme de la danse). À travers le travail d’Anna Halprin, Trisha Brown, Thierry De Mey, Romeo Castellucci, Julie Desprairies, Foofwa d’Imobilité et Kitsou Dubois, découvrez comment la danse est sortie des théâtres, portée par le désir de revenir à une danse organique et rituelle, d’imaginer une gestuelle inspirée du quotidien, de réagir à l’environnement…

• jeu. 17 décembre 20h :

Causerie #1 : La Nature e(s)t nous !

Cette semaine nous lançons Les causeries !
Les causeries sont des conversations entre personnes inspirantes, artistes, chercheur·seuse·s, philosophes…-une invitation à échanger et porter un regard sur une thématique. Cette semaine, nous sommes ravi·e·s d’accueillir : Marine Chesnais et Éléonore Valère-Lachky – deux artistes qui ont au cœur de leur projet le lien à l’environnement, François Sarano, docteur en océanographie et plongeur professionnel, et Marisa Hayes, rédactrice en chef de Repères, cahier de danse qui aménagera la discussion.
Vidéo mise en ligne jeudi à 20h >>

• ven. 18 décembre 18h :

# DANSEANDWELLBEING, parce que danser c’est comme une balade en forêt, ça fait du bien au corps et à l’esprit

European Dancehouse Network vous a concocté un programme pour l’hiver. Chaque semaine, de novembre 2020 à février 2021, le réseau EDN propose des cours de danse en ligne menés par des artistes associé·e·s. La participation est gratuite et ouverte à tous et toutes, pour tous niveaux ! Mettez-vous en tenue et laissez-vous guider…
Cette semaine le cours se passe avec Aifric Ni Chaoimh (Trois C-L)
Pour rejoindre les ateliers :
Meeting ID : 891 1526 4972

Passcode : 704 645

• ven. 18 décembre 20h :

Les développés – Podcast chorégraphique de La Manufacture
épisode #6 : deux valises

Les développés sont une série de podcasts de quelques minutes imaginée au gré de la saison par La Manufacture CDCN. De près ou de loin, ces chroniques nous parlent de danse. Au fur et à mesure se dessine une approche hétéroclite en plein champ chorégraphique.

Retrouvez ce vendredi le développé #7 deux valises.

• un peu tous les jours

Les conseils de la libraire

Pour poursuivre la réflexion, Agnès Benoît, libraire de Books on the move propose une bibliographie non exhaustive :

#5 – semaine du 23 – 29 novembre

• lun. 23 novembre 18h :

Qi Gong – cours en ligne par Grégory Guillou Montean

Marcela Santander Corvalan, artiste associée à la Manufacture, vous invite à participer avec le groupe de recherche « L’écoute du vivant » à une pratique hebdomadaire de Qi Gong animée par Grégory Guillou-Montean, spécialiste en ostéopathie biodynamique, en acupuncture et praticien et thérapeute en Qi Gong médical.
Le Qi Gong est au fondement de la médecine chinoise. Cet art curatif composé de mouvements corporels appliqués, de postures et de respiration aide à conserver une bonne santé. Les ateliers proposent un cercle d’études à l’écoute du vivant comme expérience de compréhension de l’énergie de l’univers tangible du corps comme la peau, les muscles, les viscères et les organes, mais aussi des énergies intangibles. Cet atelier s’adresse à toute personne souhaitant partager une expérience introspective et d’apprentissage.
Durée : environ 1h20 / Participation gratuite
Pour rejoindre le cours :  https://us02web.zoom.us/j/2881986892
ID de réunion : 288 198 6892
Pour participer au cours il vous suffit de cliquer sur la vignette ci dessous qui vous redirigera directement vers le logiciel zoom
( NB : Si vous ne l’avez jamais utilisé, voilà un tutoriel d’installation du logiciel ZOOM >> ici )

• mar. 24 novembre 13h :

La marche, instrument du désaprendre, par Lise Saladain

Dans cet article, Lise Saladain interroge le rôle de la marche en s’appuyant sur l’analyse de pratiques artistiques en danse, en dialogue avec quatre chorégraphes, Emmanuel Eggermont, Anna Massoni, Sonia Garcia et Charles Pietri. Dans ce texte, elle se penche sur la notion de « désapprendre » — définit comme exercice continu du parcours du danseur, c’est-à-dire sa capacité à déconstruire et à reconstruire son mouvement et sa pratique.
Ce texte est une commande de la revue Repères, cahier de danse éditée par la Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne, publié dans le n°42 (nov. 2018).
La Manufacture CDCN remercie chaleureusement la Briqueterie CDCN pour l’avoir autorisée à utiliser cet article, pour nourrir Danse on air dans ce moment contraint !

• mer. 25 novembre 19h :

Rencontre Books on the move avec Charlotte Imbault

Une rencontre (virtuelle) organisée par notre partenaire Books on the Move avec Charlotte Imbault, autour de deux projets : What You See et la Revue watt. Au programme : lectures, écoutes, la question de l’oralité et de l’interview…

Charlotte Imbault est rédactrice en cheffe et cofondatrice de la revue watt, studio de danse à ciel ouvert dans laquelle des artistes actuels de la danse contemporaine dialoguent. Watt c’est l’idée de sortir de la verticalité de l’interview et de la communication actuelle sur la danse. L’idée est de mener une réflexion sur l’« être ensemble » et d’interroger la place du sensible dans l’expérience du spectateur.trice.
La rencontre, à défaut de se faire à Bordeaux dans les locaux de Books on the Move, se tiendra sur Zoom.

Participation gratuite sur inscription à contact@booksonthemove.fr ( pensez à vous inscrire un peu en avance ! ), vous recevrez les instructions pour vous connecter à la rencontre.

• ven. 27 novembre 19h :

Les développés – Podcast chorégraphique de La Manufacture
épisode #5 : Cindy Campbell, frangine du hip hop

Les développés sont une série de podcasts de quelques minutes imaginée au grè de la saison par La Manufacture CDCN. De près ou de loin, ces chroniques nous parlent de danse. Au fur et à mesure, se dessine une approche hétéroclite en plein champ chorégraphique.
Retrouvez ce vendredi le développé #5 : Cindy Campbell, frangine du hip hop.

• ven. 27 novembre BONUS :

#AntiBlackFriday #LibrairiesEnLigne #LireLaDanse

Les librairies sont fermées, vous êtes en manque de papier et de lignes à parcourir, de belles images à lisser du plat de la main et d’odeur d’imprimerie ? Commandez vos livres et vos revues de danse en ligne !
Books on the move librairie itinérante spécialiste de la danse, de la performance et des études somatiques. (Les livraisons se font à vélo à Bordeaux et pour 1ct dans le reste de la France jusqu’au 1er décembre ! )
La revue Repères, cahier danse met en valeur la pensée de la danse en s’attachant aux questions relatives au travail des danseurs par le biais d’entretiens, d’analyses d’œuvres et d’ateliers, d’études historiques, sociologiques, pédagogiques…
Les éditions du Centre National de la Danse offrent, à travers six collections principales, une grande diversité d’éclairages sur l’art chorégraphique, les personnalités, les pensées et les pratiques de la danse
Les éditions Contre danse ont publié depuis 1990 plus de cinquante ouvrages dédiés à la danse et à l’art chorégraphique. Ils participent à la diffusion de la culture de la danse contemporaine dans le monde francophone en la reliant à son histoire.
Nouvelles de Danse est un journal gratuit consacré à l’information et à la réflexion sur la danse. Il se fait l’écho de la création chorégraphique et met en lumière le travail des artistes, propose des dossiers thématique sur le corps en mouvement dans ses dimensions artistique, sociologique, politique…

#4 – semaine du 16 – 22 novembre

• lun. 16 novembre 18h :

À portraits tirés – article de Stéphanie Pichon

Dans cet article de JunkPage la journaliste Stéphanie Pichon se penche sur les corps exposés, la parole à nue, la vie performée. Cécile, Portrait de Frédéric Tavernini, Chronic(s) 2 ou Gros s’appuient sur les récits de vie de leurs interprètes. Des personnes faites spectacles. Les codes du théâtre s’en trouvent tourneboulés.
Tous les spectacles ou créations cités dans cet article devaient avoir lieu notamment au mois de novembre en région Nouvelle-Aquitaine. Ce deuxième confinement a pour le moment suspendu leur diffusion.

Article paru dans Junkpage novembre 2020

mar. 17 novembre 10h :

Comment écrire la danse ? – vidéo Le Monde

Comme le solfège pour la musique, la danse a son système de notation ou plus exactement ses systèmes de notation. Les Romains notaient déjà leurs pas de danse mais comme pour la musique, tout a été théorisé au Moyen-Age. Mais les premiers systèmes d’écriture se sont révélés être insuffisants. Et il faut attendre deux génies du genre, au XXe siècle, pour noter non seulement la danse mais tout le mouvement. Bienvenu dans le monde du hongrois Rudolf Laban et du britannique Rudolf Benesh.

Une vidéo de Sylvie Chayette et Antoine Schirer avec la participation de Noëlle Simonet et Dany Lévêque produite par Le Monde

• jeu. 19 novembre 18h :

#DANSEANDWELLBEING  – cours de danse en ligne

Parce que danser fait du bien au corps et à l’esprit European Dancehouse Network vous a concocté un programme pour l’hiver. Chaque semaine, de novembre 2020 à février 2021, le réseau EDN vous propose des cours de danse en ligne menés par des artistes associé·e·s. La participation est gratuite et ouverte à tous et toutes, pour tous niveaux ! Mettez-vous en tenue et laissez-vous guider…
Pour rejoindre les ateliers :
https://us02web.zoom.us/j/89115264972
Meeting ID : 891 1526 4972
Passcode: 704645

• ven. 20 novembre 19h :

Les développés – Podcast chorégraphique de La Manufacture
épisode #4 : Fake news !

Les développés sont une série de podcasts de quelques minutes imaginée au grè de la saison par La Manufacture CDCN. De près ou de loin, ces chroniques nous parlent de danse. Au fur et à mesure, se dessine une approche hétéroclite en plein champ chorégraphique.
Retrouvez ce vendredi le développé #4 : Fake news !
Réalisé en partenariat avec Radio Campus 88.1 FM et le service culture de l’Université de Bordeaux

#1 – #2 – #3 – avril – mai 2020

En attendant que le spectacle vivant revive et sur les artistes puissent remonter sur les planches, performer dans des lieux insolites et partager avec le public leur singulier point de vue sur le monde – avec le souci de ne pas substituer le virtuel au vivant, mais avec l’envie de continuer à penser, rêver, construire – la Manufacture CDCN partage avec vous un programme de culture chorégraphique qui évolue régulièrement.

Danse on air propose à la fois de découvrir des cours de chorégraphes en ligne, des ressources numériques et interactives à la découverte de la danse, des podcasts chorégraphiques, des performances en espace réduit et d’autres ressources pour la danse accessibles à tous. Les trois chorégraphes dont nous nous faisons le relai ici, Meytal Blanaru, Claudia Catarzi et Mathilde Monnier, prendront part à la prochaine saison de la Manufacture.