Description du projet

ATELIER DANSE – AMATEUR·ICE.S
atelier réservé aux personnes sourdes et malentendantes

Côté studio

Simon Asselin

mardi 13 juin 2022 18h-20h

durée 2h – sur réservation >>

Atelier + 1 place de spectacle  13€ (10€ tarif réduit / jeune)

la Manufacture CDCN

Bordeaux

Ouvert à tou.te.s ! Avis aux amateur.trice.s : La danse ça se regarde, ça se vit aussi !

Avant de découvrir en salle la pièce Twenty seven perspectives de Maud Le Pladec, voilà une occasion d’engager vos sens et vos propres corps dans une traversée de la matière du spectacle. Une expérience pratique de la danse partagée avec Simon Asselin (interprète de la pièce en 2020) afin d’éprouver au plus près la danse contemporaine et favoriser la rencontre avec l’œuvre et l’artiste.

Déroulé de l’atelier :

  • Présentation de Simon Asselin et des participants
  • Présentation de la pièce de Maud Le Pladec Twenty seven perspectives
  • Échauffement du danseur
  • Découverte et habitation de l’espace scénique par des marches, travail de rencontres par les regards.
  • Création de paysages à partir des corps, postures, respirations et imaginations de chacun. Proposition d’intégrer la gestuelle du Langage des Signes dans ces paysages.
  • A partir de ces paysages créés, apprentissage d’une section de la seconde partie de la pièce.
  • Echange bilan avec les participants

En relation avec la pièce Twenty seven perspectives

Simon Asselin se forme au Conservatoire de Lille, à l’Ecole de Danse du Ballet de l’Opéra de Paris puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, CNSMDP (2016) dont il est diplômé en 2020. Il termine actuellement un master « danseur interprète – répertoire et création » au CNSMDP.
Dans le cadre de ses études, il a reçu les transmissions chorégraphiques de Boris Charmatz, Maud Le Pladec, Julian Nicosia. A travers ses études, il a pu interpréter des chorégraphies de Merce Cunningham, Georges Balanchine, William Forsythe, Wayne Mac Gregor…

Il a dansé Twenty-seven perspectives de Maud Le Pladec en 2020 dans le cadre d’une transmission de la chorégraphe au CNSMDP.

Il intègre le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux en septembre 2021.