Description du projet

DANSE – PROFESSIONNEL.L.E.S

masterclass

Amala Dianor (chorégraphe)

jeu. 30 mars 13h-15h30

durée 2h30

Plein tarif 8€ – Carte 5 Masterclass 30€

La Manufacture CDCN

la manufacture de chaussures – Bordeaux

Saison après saison le programme de masterclass proposé par les artistes programmé·e·s à La Manufacture CDCN s’étoffe. Les participant·e·s se font plus nombreux·ses. Ces temps de pratique pour danseur·euse·s expérimenté·e·s au contact de chorégraphes aux univers esthétiques variés, constituent autant d’occasions de traverser des matières particulières, et de se frotter quelques heures à la spécificité de ces créateur·ice·s

programme de toutes les masterclass 2022-23

Après un parcours de danseur hip hop, Amala Dianor intègre l’Ecole supérieure du Centre national de danse contemporaine d’Angers (CNDC, promotion 2002). Il travaille ensuite pendant 10 ans comme interprète pour des chorégraphes de renom aux univers très différents (hip hop, néo-classique, contemporain et afro-contemporaine). En 2012, il crée sa compagnie et son écriture est immédiatement identifiée : glissant d’une technique à l’autre avec virtuosité, il hybride les formes et déploie poétique de l’altérité. Depuis la création de son solo Man Rec en 2014, il travaille avec la complicité du compositeur électro-soul Awir Léon qui crée les musiques originales de ses spectacles. Il s’associe aussi ponctuellement avec des artistes chorégraphes, compositeurs, écrivains, plasticiens, metteurs en scène… En 2019, il signe sa première grande forme pour neuf danseurs contemporains et classiques, intitulée The Falling Stardust et actuellement en tournée. En 2021, il crée deux nouvelles pièces courtes : le trio Point Zéro qu’il interprète avec ses amis danseurs Johanna Faye (co- directrice de F.A.I.R.E, CCN de Rennes), et Mathias Rassin (multiple champion du monde de top rock) ; et le solo Wo-Man avec lequel il prolonge au féminin l’écriture de son propre solo Man Rec. En 2021, à la recherche de nouveaux publics connectés, il s’associe au plasticien Grégoire Korganow et invente une série de courts-métrages de création intitulée CinéDanse dont le premier opus, Nioun Rec, est diffusé sur culturebox.fr dans le cadre de Monuments en mouvement et sélectionné notamment parmi les films de danse du catalogue de la Villa Albertine aux Etats-Unis. En 2022, Amala Dianor figure parmi les 4 chorégraphes européens élus pour être accompagnés par le réseau Big Pulse Dance Alliance (Europe créative). La même année, Amala Dianor choisit de répondre à une commande des Via Katlehong pour 8 performers sud-africains, création qui sera créée au Festival d’Avignon 2022. Pour 2023 et 2024, Amala Dianor prépare une grande forme avec musique live et un solo, créés avec la complicité de Grégoire Korganow.

En relation avec les pièces Point zéro et Wo-man

photo ©Jérome Bonnet